Contact

Abo, dons, adhésions

Savoir casser : notre tube de l’été !

L’édito
le 20/07/2019

Et si, avec vous, la pétition publiée en dernière page de l’édition juillet-août du Ravi et que vous pouvez retrouver en ligne en cliquant ici , devenait un des tubes de l’été ? Elle y invite les juges à cesser de boxer la presse indépendante. Elle y dénonce un procès bâillon qui plombe notre énergie et nos finances en entravant notre liberté d’informer. Elle y défend une presse libre, partout, y compris en Provence-Alpes-Côte d’Azur où des politiques n’aiment que les médias relayant sagement leurs communiqués.

Alors parfois, il faut savoir casser. Briser notre tirelire pour aller plaider le sérieux de nos enquêtes et la légitimité de la satire, à Paris, devant la cour de… cassation. Le mélange des genres, entre investigation et dessin de presse, est au cœur de notre identité éditoriale. Et nous sommes fiers de fédérer pour nous soutenir les signatures de Nicole Ferroni aussi bien que d’Edwy Plenel, de deux journalistes prix Albert Londres et, « en même temps », de Catherine Sinet de Siné Mensuel

Il nous est reproché d’avoir manqué de prudence et diffamé un élu en comparant l’organisme qu’il dirige à une « pieuvre ». Souhaitons donc que comme Brice de Nice, l’ancêtre des gilets jaunes, nous puissions bientôt nous vanter d’être des « rois de la casse ». Et que si quelqu’un nous invite à « bouffer des méduses », nous puissions toujours lui répondre avec le sourire : non merci, le Ravi ne veut pas devenir transparent !

le Ravi

Vous aussi, signez et faites signer la pétition pour soutenir le Ravi victime d’un procès-bâillon. Abonnez-vous, faites un don !

@-Leravi - http://www.leravi.org